le cépage mondeuse est présent sur le coteau depuis des siècles
Vieux pied de Mondeuse

La Mondeuse  :

La Mondeuse, cépage emblématique de la Savoie, semble avoir été un des principaux cépages cultivés sur le coteau, particulièrement au-dessus du hameau du Villard. Nous travaillons, entre autres, une parcelle dont certains pieds ont probablement une centaine d'années.

Un terrain marno-calcaire à structure schisteuse, une macération traditionnelle en vendanges entières non foulées, confèrent à notre Mondeuse un caractère fruité (fruits rouges et noirs selon les années).

La Mondeuse est un vin de petite garde, elle se révèle dans les quatre premières années, jeune, il est préférable de bien l'aérer avant de la déguster.

Nous aimons boire la Mondeuse à 16°/18° avec des plats en sauce ou du fromage à pâte cuite...

Nous vous proposons actuellement la Mondeuse 2019

 

l'Aitillance, mousseux  rosé! vendangé en 2019, il va rester plusieurs mois sur lattes et ne pourra vous être proposé que fin 2021...

 

Rose d'Iris (2018)

un rosé élaboré à partir de Gamay, Pinot, 54 (Plantet)

 

c'est le vin Iris que vous avez pu connaître, mais travaillé en Rosé ; plus fin que notre Rosé du Bec, sec, mais fruité… c'est plutôt un vin de repas!

Costume 3 pièces (2017)

 

Majoritairement de la Mondeuse, mais aussi du Persan (30%) et de l'Alicante(10%). ce sont les dernières bouteilles, n'attendez pas trop!

 

 

Pour l'Adéquation

 

Attention! ce vin est très agréable en accompagnement des viandes en sauce, mais il est à 15°! C'est du Persan (cépage mauriennais) avec un peu d'Etraire (cépage plutôt isérois).

La Huppe

Cet assemblage de Mondeuse (75%) et de Douce-Noire, avait été très apprécié en 2013 et 2014. La Douce-Noire "adoucit" le côté tanique de la Mondeuse que certains n'apprécient pas trop.

La Douce Noire  :

Le cépage Douce Noire (ou Corbeau), occupait une place importante autrefois en Savoie
Non inscrit dans la liste des cépages autorisés pour l'appellation, en 1958, les plants ont été arrachés et c'est en 2008 qu'il est inscrit au Catalogue Officiel des Variété de Vigne, après 50 ans de proscription.

La Douce-Noire vendangée en septembre 2020 devrait être prête en fin de printemps 2021...

 

nous n'aurons plus ni Jacquère ni Altesse aux sartos du Bec, car c'est Maxime Dancoine (domaine de l'Aitonnement) qui a repris ces vignes.